Messages de soutien

AccueilLiensContactPlan du site

 Accueil
 La discrimination
  Nos actions
  Europe et Discriminations
  Législation française
  Ecrivez-nous
 L'enseignement
  Inscription au collège
  Le Collège
  Fonctionnement des collèges
 Liens favoris
 Messages de soutien
  Témoignages de Lugos
 Dossier : Courriers & commentaires
  Inspecteur d'académie
  Principal : lettre ouverte
  Ministre de l'éducation
  Recteur de l'Académie
  Conseil Général
  Haute Autorité Lutte Discrimination
  Députés de la Gironde
 Procés pour Diffamation contre l'auteur de ce site
Cette page a pour objectif la diffusion de messages de soutien.

Cela permettra à ceux qui le souhaitent de rendre leur soutien public et de faire part de cas similaires.

Pour publier sur cette page, envoyez- nous votre témoignage en indiquant :
 - Vos coordonnées (non publiées sans accord),
 - Votre témoignage,
 - Une photo (facultatif, mais plus sympa)

Maurice - Retraité - Langlade (Gard)
Pas une nouveauté,ily a 30ans une professeur du public se vantait d'avoir" saqué" des éléves du privé lors d'un examen. 
Bon courage!!!

Sophie - 5 enfants en age scolaire - Nanteuil - Les deux Sèvres

Témoignage de sympathie, ayant nous mêmes des démélés avec l'Education
Nationale, tant avec nos enfants EIP, qu'avec celui présentant des problèmes
psychologiques. L'Inspection Académique refusant la prise en charge des uns
comme des autres dans des conditions honorables. Résultats : nos deux EIP,
ne sont inscrits dans aucun établissement à 10 jours de la rentrée et les 3
autres suivent des cours par correspondance au CNED et chez HATTEMER.
De tout coeur avec vous, votre combat est le nôtre.

Daniele et Pierre - France Telecom -St Laurent de Mûre - Rhône

Il est impensable qu'un enfant soit refusé dans un établissement scolaire public de sa zone géographique. Notre devoir de citoyen ,soumis à l'impot, est d'exiger l'égalité pour tous devant les services publics.

Véronique  - Consultante informatique - Aujargues - Gard
Jamais eu ces problèmes personnellement mais déjà entendu parler.  LAMENTABLE. On croirait être revenu en arrière de dizaines d'années. De tout coeur avec vous et avec Ugo. Espérons que si il est finalement admis cela ne soit pas un enfer pour lui. Bon courage.



Cliquer pour agrandir
Lettre
René - Directeur d'école à la Retraite - Oise
J'ai durant toute ma carrière dans l'enseignement public de France dont la devise est liberté, égalité, fraternité accepté des élèves de toutes les origines, de toutes les religion, dans des classes de 40 élèves et plus.

Je ne comprends pas qu'un principal de l'Education Nationale, oeuvrant dans un établissement public se permette de bafouer les lois françaises. Lois qui ne peuvent être ni enfreintes ni accommodées mais sont applicables telles quelles.

Jean - Resp. Logistique - Gard
De tout coeur avec vous, en espérant que ce "mauvais cauchemar" prendra
rapidement fin et que Ugo poursuivra sereinement ses études. Quelques chose me tracasse tout de même. S'il était pris dans ce lycée ne risque-t-il pas
d'être marqué à l'encre rouge (sans mauvais jeu de mots)

  © Philippe ROUGELOT
Mentions légales